En 1986, le gouvernement Martens-Gol-Verhofstadt décide d'économiser 140 milliards de francs (3,5 milliards d’euros), notamment sur la sécurité sociale et l’enseignement. La politique néolibérale est brutale : report de l’âge de la retraite à 65 ans pour tout le monde, "rationalisation" de l’enseignement supérieur, "responsabilisation" des services publics, diminution des salaires de 12% à 15% en moyenne, diminution de 20% des allocations, notamment par le biais de plusieurs sauts d’index.
Dans le même temps, les profits des entreprises augmentent de 57%.

J'ai accompagné ce mouvements de colère comme militante et comme photographe.
Après plusieurs semaines de grève, particulièrement bien suivie à La Louvière, une manifestation nationale a lieu à Bruxelles le 31 mai 1986. La direction du syndicat y attend 100.000 personnes, mais ce sont 200.000 personnes qui répondent présent.
Le syndicat décide alors d'arrêter le mouvement...