1/1

Véronique Vercheval a commencé sa carrière de photojournaliste pour le magazine Voyelles. Elle a mené des enquêtes à long terme de type documentaire et sociologique, notamment pour les projets des « Archives de Wallonie ». Elle a photographié les sidérurgistes, les verriers, les mineurs, les infirmières et les médecins, les agriculteurs, les transporteurs routiers…

On connaît également ses reportages en Palestine occupée.
A chaque fois, Véronique s’implique totalement dans ce qu’elle entreprend, son regard la portant à privilégier le point de vue social et le côté humain des choses.
Elle enseigne la photographie en promotion sociale à l’Institut des Arts et Métiers de La Louvière.

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic

© 2019 Véronique Vercheval